LES NOUVEAUTÉS DU PRINTEMPS 2022

Dans la collection Majuscules :

Inspiré du film « La Nuit du chasseur », La Main gauche imagine, deux générations plus tard, les échos de cette histoire dramatique et le poids d’un étrange héritage dans la vie de Shelley, artiste plasticienne.

 

 

Pour en découvrir un peu plus...

Collection Majuscules / 20€ / 248 pages / en librairie le 7 avril 2022 

À partir du 7 avril 2022

Dans la collection CONTREVUES :

3 leporellos

 

d'Éric Chevance

Deux ans après la publication de Qu’allons-nous faire de nos colères ? d’Éric Chevance, voici une première série de 3 livrets, 3 leporellos pour prolonger l’expérience du Journal 2013-2017 sous une forme fragmentaire.

 

Pour en découvrir un peu plus...

Et puis,

enfin...

Collection CONTREVUES / 3 leporellos de 13 pages chacun / 4€ l'unité/ parution le 7 avril 2022 

Dans la collection vies minuscules,

2 nouveaux épisodes de la série " TOUT UN PEUPLE " :

Tout un Peuple est une série de nouvelles poétiques mettant en scène une trentaine d’adolescentes et d’adolescents d’une classe de troisième confrontés dans leur quotidien à des événements intimes ou collectifs : ces jeunes gens sont les personnages d’une fresque qui se composera de douze épisodes pour une année de leur vie. 

Au fil de l’année et des fictions, il sera question de relations filles/garçons, de sexualité, de religion, de politique. Du rapport à la mort, au monde du travail, de la joie et de la difficulté de grandir.

 

Dans cette série, Patrice Luchet interroge le regard que les adolescents d’aujourd’hui portent sur une société qui les construit autant qu’ils la construisent. 

 

Ces 12 nouvelles s’adressent autant aux parents, aux enseignants qu’aux adolescents eux-mêmes. Chaque texte propose une nouvelle fiction qui peut se lire indépendamment des autres.


On est au funérarium. Pourtant, il ne manque personne. Le groupe est au complet, ils et elles sont tous là, enfin tous sauf Ousmane, qui est là, mais sans y être. 

Aujourd’hui, il ne dira rien, même quand on lui parlera.

 

Pour en découvrir un peu plus...

Collection vies minuscules

6 € / 32 pages

en librairie le 8 mars 2022 

C’est l’été. Plusieurs filles et garçons manquent à l’appel : il y a ceux qui sont partis vers des destinations exotiques ou dans la famille et puis les autres, ceux qui restent.

 

 

 

 

Pour en découvrir un peu plus...

Collection vies minuscules

6 € / 32 pages

en librairie le 7 avril 2022 


NOUVEAUTÉS JANVIER 2022

Dans la collection Majuscules :

Un récit double entre conte et documentaire qui croise histoires d’exil et histoires d’accueil, un récit politique où l’autrice mêle sa voix à celles des exilés.

 

En 2017, de nombreux mineurs venus de Guinée Conakry, de Côte d’Ivoire, du Mali, arrivent en France, seuls. Ils arrivent par la mer sur les côtes du sud de l’Espagne qu’ils traversent pour passer la frontière à Hendaye. Dans des villages du Pays basque, des collectifs citoyens s’organisent pour accueillir et accompagner ces jeunes gens.

 

En 2017, Marie Cosnay est en résidence à La petite Escalère, un jardin merveilleux peuplé d’œuvres d’art sur les bords de l’Adour. Ce jardin-refuge accueille également des réfugiés en attente d’un toit ou d’un droit. Avec l’autrice, ils collectent et traduisent des mots, miment la traversée en pirogue de la Méditerranée, et partagent les récits de l’exil. 

 

C’est alors qu’un enfant se présente et avec lui la question de la protection de l’enfance. Il est guinéen et s’appelle Saâ. Lorsque Marie Cosnay le rencontre, il a 16 ans et vient d’arriver à Bayonne. Quand sa mère est morte, on l’a arraché à l’école, sa famille l’a chassé. Il a travaillé dur pour payer son voyage, mis plusieurs années pour traverser l’Afrique et subi mille violences avant de rejoindre la France.

 

Après l’épopée du voyage, commence pour Saâ une nouvelle bataille pour justifier son exil et faire reconnaître sa minorité auprès de l’administration française : un parcours faits d’incohérences, d’injonctions folles, être clair avec son histoire, et d’espoirs déçus. 

 

Dans une écriture directe et épurée, Marie Cosnay témoigne de cette relation singulière d’hospitalité et des questions qu’elle soulève. 

La force et la justesse de ce récit tient à sa capacité à faire surgir les images, les émotions et à nommer l’insupportable, à faire le récit des vies et à porter les voix de ceux dont on nie la réalité. 

Collection Majuscules / 18€ / 176 pages / en librairie le 11 janvier 2022 

ET

Dans la nouvelle collection Bruits de Langues :

Marie Cosnay,

Traverser les frontières

Accueillir les récits

 

sous la direction de Stéphane Bikialo,

avec les contributions de Stéphane Bikialo, Marie Cosnay,

Warren Motte, Alain Nicolas, Jane Sautière et Pierre Vilar

 

Un ouvrage collectif de création/recherche sur et avec Marie Cosnay 

 

Marie Cosnay est professeure de lettres classiques, traductrice de textes antiques, écrivaine et activiste pour l’accueil des migrants. Invitée du festival Bruits de Langues en 2019, elle rejoint ponctuellement les éditions L’Ire des marges pour la publication de Nos corps pirogues en janvier 2022. 

Sa recherche tant documentaire que littéraire – ces deux aspects étant indissociables – en faisait l’autrice rêvée pour tenter cette expérience d’une nouvelle collection de critique littéraire. 

 

Une petite équipe, Stéphane Bikialo, Warren Motte, et Pierre Vilar (universitaires, spécialistes de littérature contemporaine), Alain Nicolas (responsable des pages littérature de L’Humanité) et Jane Sautière (publiée aux éditions Verticales), s’est lancée de manière totalement libre dans les échanges avec Marie Cosnay : l’enjeu était de la faire réagir à des réflexions, des analyses sur son oeuvre et de dialoguer avec elle sur des questions que les chercheurs, le journaliste, l’autrice se posaient sur sa démarche d’écriture. 

 

« La littérature est assaut contre la frontière » (Kafka) 

L’ensemble des contributions a été recomposé autour d’enjeux centraux de l’écriture de Marie Cosnay : les lieux, le rapport à l’histoire et au présent, le travail d’enquête et les commentaires sur le livre en train de se faire… avec en arrière-plan, toujours le récit et la frontière ou la nécessité de faire du récit sans ou contre les frontières. 

Marie Cosnay a besoin du récit, du récit comme lieu d’accueil, d’hospitalité, du récit aussi comme lieu de recherche. Ces récits de ou sans frontières sont pour elle à la fois une nécessité et une responsabilité. 

Collection Bruits de Langues / 10€ / 152 pages / en librairie le 11 janvier 2022 

À paraître, le 1er septembre dans la collection vies minuscules

LA RENTRÉE DE TOUT UN PEUPLE

Les voilà, ils arrivent, filles et garçons. C’est le grand jour, celui de la rentrée scolaire. Ils sont en troisième. Ils prennent place avec leurs envies, leurs excès, leurs doutes, leurs complexes, leurs attentes, leur enthousiasme. Le prof est là, qui les accueille. 

Tout peut commencer.

 

À l’aube de leur dernière année de collège, La Rentrée de tout un Peuple interroge la vie des adolescents et le regard qu’ils portent sur une société qui les construit autant qu’ils la construisent. 

 

Ces jeunes gens sont les personnages d’une fresque qui se composera de douze nouvelles pour une année de leur vie. 

La Rentrée de tout un Peuple est la première de cet ensemble. 

 

Patrice Luchet, écrivain et enseignant, est né en 1971. 

Au fil de ses publications, il questionne la figure de l’adolescence. Il porte ici un regard vif et vibrant sur la fin des années-collège.

Collection Majuscules / 15€ / 112 pages / en librairie le 10 février 2021 

Février 2021, nouvelle nouvelle publication dans la collection Majuscules

SALADE, TOMATE, OIGNONS

Portrait d'Amakoé de Souza

de Jean-Christophe Folly

Liberté, Égalité, Fraternité ? 

Non. 

Salade, Tomate, oignons.

 

Un homme seul, envahi par les mots, rencontre une femme, un soir, dans un kebab.

 

Ce récit dresse le portrait d’un homme et d’une femme, issus de l’immigration, mais surtout celui d’une génération, qui refuse les héritages et les appartenances caducs.

 

C’est dépouillés de tout, fragiles et nus qu’ils décident de vivre et d’opérer leur révolution, « à la Tupac, à l’Albertine, à la Rimbaud».

 

Ce livre présente deux versions de Salade, tomate, oignons - Portrait d’Amakoé de Souza.

La première est le texte du spectacle écrit et interprété par Jean-Christophe Folly, créé en octobre 2019 à la Comédie de Caen. 

La seconde est le récit original du même auteur, écrit en 2015 et jusqu’à maintenant resté inédit.

Collection Majuscules / 15€ / 112 pages / en librairie le 10 février 2021 

À partir du 12 février 2021